Association Française du Gougerot Sjögren
et des Syndromes Secs
Dernière mise à jour le 09/04/2017

La physiopathologie du syndrome de Gougerot-Sjögren primitif reste inconnue. Selon les dernières conclusions des chercheurs, elle serait "multifactorielle". Un des facteurs intervenant dans le déclenchement du syndrome de Gougerot-Sjögren serait une prédisposition génétique associée à des facteurs environnementaux.

Seule la recherche peut apporter des éclaircissements sur les enchaînements qui conduisent le système immunitaire à se tromper de cible en attaquant ses propres cellules et à les détruire au lieu de les défendre. Le traitement de fond et la guérison de la maladie sont subordonnés à la connaissance exacte des mécanismes qui interviennent dans ce dysfonctionnement.

Les adhérents de l'AFGS sont conscients que la recherche est longue et coùteuse. Leurs dons permettent d'aider financièrement les équipes de chercheurs dans leurs travaux en rapport avec le syndrome de Gougerot-Sjögren ou les syndromes secs. C'est le Conseil d'Administration de l'AFGS qui décide de l'octroi des subventions après consultation de conseillers scientifiques et d'un expert désigné par la Fondation maladies rares.

Programmes de recherche que l'AFGS a soutenu financièrement


Investigateurs principaux :

Professeur Xavier Mariette

Estimation du coût : 85 000 euros

Subvention de l'AFGS : 25 000 euros


Investigateurs principaux :

Jacques-Eric Gottenberg

Estimation du coût : 40 000 euros

Subvention de l'AFGS : 20 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Jacques Eric Gottenberg

Professeur Jean Sibilia

Estimation du coût : 160 000 euros  sur 3 ans

Subvention de l'AFGS : 12 000 euros (3ème tranche)


Investigateurs principaux :

Martin Killian, Dr Stéphane Paul, Pr Frédéric Batteux

Estimation du coût : Montant total : 25000 euros

Subvention de l'AFGS :  10 000 euros


Investigateurs principaux :

Docteur Claire Daien, Chef de clinique

Estimation du coût : 50 000 euros

Subvention de l'AFGS : 16 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Boris Bienvenu

Estimation du coût : 50 000 euros

Subvention de l'AFGS : 20 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Jacques Eric Gottenberg

Professeur Jean Sibilia

Estimation du coût : 160 000 euros  sur 3 ans

Subvention de l'AFGS : 12 000 euros (2ème tranche)


Investigateurs principaux :

Docteur Laetitia Le Pottier

Estimation du coût :  15 000  euros

Subvention de l'AFGS :  8 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Jacques Eric Gottenberg

Professeur Jean Sibilia

Estimation du coût : 160 000 euros sur 3 ans

Subvention de l'AFGS : 12 ooo  en 2013, 12 000 euros en 2014, 12 000 euros en 2015


Investigateurs principaux :

Professeur Nathalie Costedoat-Chalumeau

Estimation du coût : 30 000 euros

Subvention de l'AFGS : 12 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Vincent Goeb, Rhumatologue, CHU de Rouen

Estimation du coût : 40 000 euros

Subvention de l'AFGS : 20 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Isabelle Prêcheur

Estimation du coût : 41 860 euros

Subvention de l'AFGS : 15 000 euros


Investigateurs principaux :

Professeur Yves Renaudineau

Estimation du coût : 20 277 euros

Subvention de l'AFGS : 15 277 euros


Investigateurs principaux : Pr. Corinne Miceli-Richard , INSERM U1012, Equipe Auto-immunité , Université Paris-Sud 1 , Hôpital Bicêtre

Estimation du coût : 14 000 €

Subvention de l'AFGS : 14 000 €


Investigateurs principaux : Pr Pierre Youinou, chef de service du laboratoire d'immunologie et directeur de l'EA2216 "Immunologie & Pathologie"

Estimation du coût : 50 000 €

Subvention de l'AFGS : 20 000 €


Investigateurs principaux : Pr J-E Gottenberg, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Estimation du coût : 15 000 €

Subvention de l'AFGS : 15 000 €


Investigateurs principaux : Pr Loïc Guillevin, Dr Alfred Mahr, Dr Carla Maldini, Service de médecine Interne Centre de références Maladies systémiques et auto immunes rares

Estimation du coût : 30 000 €

Subvention de l'AFGS : 15 000 €


Investigateurs principaux : Pr Marie Odile Jauberteau, laboratoire EA 3842 , Pr Elisabeth Vidal Chef du service de médecine interne

Estimation du coût : 11 600 €

Subvention de l'AFGS : 8 000 €


Investigateurs principaux : Professeur Jean-Paul Dessaint, Co-directeur du Laboratoire d'Immunologie, Docteur Launay, Laboratoire d'Immunologie CHU, de Lille

Estimation du coût : 35 000 €

Subvention de l'AFGS : 15 000 €


Investigateurs principaux : Professeur Catherine Creuzot-Garcher Chercheur associé à l'INRA Corinne Joffre Chargée de recherches INRA

Estimation du coût : 12 500 €

Subvention de l'AFGS : 9 375 €


Investigateurs principaux : Professeur Pierre Youinou CHU Brest Martine Bonnaure-Mallet Université de Rennes I

Estimation du coût : 29 640 €

Subvention de l'AFGS : 15 000 €


Investigateurs principaux : Pr. Xavier Mariette, Service de rhumatologie Hôpital Bicêtre, Hôpitaux de Paris, Le Kremlin-Bicetre Dr Corinne MICELI-RICHARD

Estimation du coût : 10 000 €

Subvention de l'AFGS : 10 000 €


Investigateurs principaux : Pr. P.Youinou Laboratoire "Immunologie et Pathologie" de l'Université de Bretagne Occidentale Pr. Y.L. Pennec Pr. A. Saraux

Estimation du coût : 50 000 € sur 3 ans

Subvention de l'AFGS : 5 000 €


Investigateurs principaux : Pr. P.Youinou Laboratoire "Immunologie et Pathologie" de l'Université de Bretagne Occidentale Pr. Y.L. Pennec Pr. A. Saraux

Estimation du coût : 45 000 € sur 3 ans

Subvention de l'AFGS : 5 000 € en 2004 et 5000 € en 2005


Investigateurs principaux : Pr. Lionel Prin, Laboratoire d'immunologie Universitè de Bretagne Occidentale Pr. Jean-Paul Dessaint, Laboratoire d'immunologie CHRU de Lille Hilaire Charlanne Laboratoire d'immunologie CHRU de Lille

Estimation du coût : 53 000 €

Subvention de l'AFGS : 6 000 €





Investigateurs principaux : Pr. Xavier Mariette, Service de rhumatologie, Dr. J.E. Gottenberg, Dr. F.Lavie, Dr. C.Miceli, Hôpital Bicêtre, Hôpitaux de Paris, Le Kremlin-Bicetre Dr. Gilles Chiocchia, INSERM U477, Institut Cochin Institut de recherches biomédicales, Paris

Estimation du coût : 30 000 €

Subvention de l'AFGS : 10 000 €


Investigateurs principaux : Dr. Marc Ardizzone, Service de Rhumatologie, Pr. Jean Sibilia, Service de Rhumatologie, Pr. Siamak Bahram, Laboratoire d'Immunogénétique, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Estimation du coût : 15 000 €

Subvention de l'AFGS : 9 500 €



Investigateurs principaux : Dr. Olivier VITTECOQ, Service de Rhumatologie INSERM U519, Hôpitaux de Rouen Dr. Valéry SALLE, Service de Médecine Interne Centre Hospitalier Universitaire d'Amiens

Estimation du coût : 15 000 €

Subvention de l'AFGS : 7 600 € La deuxième partie du travail sera financée par les fonds de l'INSERM.


Investigateurs principaux : Pr. Aleth Perdriger, Service de rhumatologie et de médecine interne du Pr G. CHALES Hôpital Sud, Centre Hospitalier Universitaire de Rennes.

Estimation du coût : La première partie de l'étude a déjà été subventionnée par le CHU de Rennes.

Subvention de l'AFGS : 4 573 € pour l'étude complémentaire.

Bénéficiaires : ARDRAL - Association Rennaise pour le Développement de la Recherche sur l'Appareil locomoteur.



Investigateurs principaux : Pr. Xavier Mariette, Service de Rhumatologie Hôpital Bicêtre, Hôpitaux de Paris, Le Kremlin Bicêtre.

Subvention de l'AFGS : 7 622 €

Bénéficiaires : CRAR - Centre de Recherches sur les Affections Rhumatismales


Investigateurs principaux : Pr. Christophe Baudouin, Service d'Ophtalmologie Centre Hospitalier National des Quinze-Vingts, Paris

Subvention de l'AFGS : 7 622 €

Bénéficiaires : Association Claude Bernard, habilitée officiellement à gérer ce genre de fonds publics ou associatifs.




Investigateurs principaux : Pr. Jean Sibilia, Service de rhumatologie Hôpital Hautepierre, Hôpitaux de Strasbourg Pr. Xavier Mariette, Service de rhumatologie Hôpital Bicêtre,Hôpitaux de Paris, Le Kremlin Bicêtre

Subvention de l'AFGS : 7 622 € Financement de l'étude par les associations de recherche des services de rhumatologie de Bicêtre et de Hautepierre, complété par une subvention de la Société Fran&ccedi

Bénéficiaires : CRAR - Centre de Recherches sur les Affections Rhumatismales


Investigateurs principaux : Pr. Bernard Sauvezie, Unité d'Immunologie Clinique Hôpital Gabriel Montpied, Centre Hospitalier Universitaire de Clermont-Ferrand

Subvention de l'AFGS : 3 811 €

L'association est tenue au courant, par les responsables des études, de l'avancement des recherches et s'engage à publier les résultats définitifs. Vous trouverez l'état d'avancement et ces résultats dans le Bulletin de l'association.

Dernière mise à jour le 13/08/2016
2016 - Elodie Béliard Paris V Montrouge, décembre 2015

Prise en charge bucco-dentaire des patients atteints du Syndrome de Gougerot-

Sjögren (SGS) : travail collaboratif avec le Centre national de référence pour le

Syndrome de Gougerot-Sjögren de l’hôpital Bicêtre

2015 - Geoffrey Urbanski Angers, 2014

Fatigue et dysfonctionnement mitochondrial dans le SGS (FAMIGREN)

2015 - Benjamin Chaigne Tours, octobre 2014

Syndrome de Gougerot Sjögren et facteurs de risque environnementaux : une

étude de cas-témoin

2014 - Yazhuo Gong Strasbourg, septembre 2013

L’étude d’un nouveau rôle des cellules épithéliales des glandes salivaires au

cours du Syndrome de Sjögren primitif

2013 - Gaétane Nocturne Paris Descartes, 2012

Etude de 44 cas de lymphome compliquant un Syndrome de Sjögren primitif

2012 - Gabriel Tobon Brest, juin 2012

Immunopathologie du syndrome de Gougerot Sjögren primitif et les

conséquences cliniques

2012 - Divi Cornec Brest, octobre 2011

Etude de la valeur diagnostique de l’échographie des glandes salivaires et du phénotypage des lymphocytes b sanguins pour le syndrome de Sjögren primitif : établissement de nouveaux critères de classification

2010 - Laetitia Le Pottier Brest, juillet 2009

Les formes de BAFF dans l’auto-immunité et leur contribution dans l’émergence

des lymphocytes B auto-réactifs au cours du SGS

2010 - Anne-Laure Fauchais Limoges, 2009

Rôle des neurotrophines dans l'homéostasie lymphocytaire B

2008 - Guillaume Gondran Limoges, 2007

Identification de facteurs pronostiques et ébauche de score d'activité  au cours du syndrome de Gougerot-Sjögren primitif

2007 - Capucine Daridon Brest, juillet 2007

Contribution des lymphocytes B et de la cytokine BAFF dans l’immunopathologie

du SGS

2006 - Jacques-Eric Gottenberg CHU Bicêtre, 2006

Avancées de la compréhension de la physiopathologie du syndrome de Sjögren

primaire. Un exemple de la maladie auto-immune

2005 - Vincent Goeb Rouen, octobre 2005

Intérêt pronostique des autoanticorps dans le syndrome de Gougerot-Sjögren

primitif

2005 - Frédérique D'Arbonneau Brest, juillet 2005

Importance des lymphocytes B dans la physiopathologie du SGS